Bodie and Fou

12 avril 2017

Aujourd’hui, je vous propose le portrait de Karine Kong, du très beau blog Bodie and Fou. Rencontre avec une styliste et photographe aux yeux grands ouverts sur le monde qui l’entoure : celui d’une maman, passionnée de déco, de mode et de surf. Petite virée entre Londres et le Bassin d’Arcachon !

Source Instagram Bodie and Fou

  • Styliste, photographe, blogueuse… Vous enfilez plusieurs casquettes, comment définiriez-vous votre situation professionnelle ?

Les trois se complètent assez bien et font appel aux mêmes choses : être curieuse, avoir un œil, un style bien défini, une ouverture d’esprit ainsi que l’envie de partager et de créer.

Je suis arrivée à une période de ma vie où je suis bien dans mes baskets (ndlr: j’ai 47 ans) et j’ai trouvé un/des métiers qui me passionnent et me correspondent car je déteste la routine. Mes choix professionnels ont toujours été guidés par la passion. Je suis quelqu’un de positif donc je vais toujours vers l’avant et je n’hésite pas à me remettre en question ou me réinventer si je sens qu’il est temps de passer à autre chose.

 

Source Instagram Bodie and Fou

  • Quel est votre parcours ?

J’ai toujours voulu travailler dans le secteur de la publicité. J’ai donc fait un DUT de publicité à Bordeaux et ensuite j’ai décroché mon premier job au sein de l’agence FCA! à Paris (qui n’existe plus aujourd’hui) pour les marques Canon & L’Oréal.  Après trois ans, je suis partie vivre à Londres où finalement je suis restée presque vingt ans. Là-bas, j’ai fait un Master of Arts in Film & Television et ensuite j’ai décroché un poste de marketing manager dans le département marketing d’Universal International pour travailler sur le lancement de films comme Shakespeare in Love, Gladiator, Hannibal, Notting Hill en format vidéo (il y a un siècle !).  Après 5 ans, je suis partie chez Universal Music International où je suis restée quelques années avant de lancer mon concept store de décoration BODIE and FOU en 2005 que j’ai vendu en Janvier 2016.

Au final, ce sont toutes des expériences dans la communication, le marketing et l’image, ce qui est encore le cas aujourd’hui.


–  
Où puisez-vous vos sujets d’articles pour votre blog ? Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Je découvre de jolies choses et personnes sur Instagram et je passe beaucoup de temps sur Pinterest que j’utilise souvent pour mon travail. Je crée des dossiers d’inspiration pour la déco, la photo, la mode et même le stylisme culinaire qui me fascine.

  • J’ai pu voir des photos de votre (très belle !) maison, dans l’ouest de Londres, qui est décorée en blanc. Est-ce que c’est une couleur qui s’adapte à tous les intérieurs ?

Je pense que oui. C’est une couleur qui illumine une pièce, qui sert de toile blanche à votre créativité. Des murs blancs ne veulent pas dire une maison blanche, vous pouvez apporter de la couleur avec des objets de décoration, des photos, des plantes.

Source Bodie and Fou

Source Bodie and Fou

Source Bodie and Fou

  • Avec quoi peut-on la marier pour la réchauffer et éviter le côté un peu impersonnel ?

Je mélange les blancs (blanc pur, blanc cassé, etc.) à des gris doux et d’autres plus soutenus comme le Down Pipe de Farrow & Ball et je privilégie des matières comme le bois, le lin, le coton, des paniers en osier pour réchauffer la pièce.

J’ai lancé le concept store en ligne en 2005 avec ma soeur, 2 semaines avant la naissance de ma fille. A l’époque, il y avait très peu de boutiques de décoration sur internet et quasi aucun indépendant. Mon souhait était de créer un espace avec l’esprit chaleureux d’une boutique de quartier, un endroit inspirant où les clientes trouveraient des objets et meubles design beaux et différents. Grâce au look du site et sa collection différente, nous avons eu beaucoup d’articles de presse, partout dans le monde, ce qui nous a permis de grandir de façon organique. Lorsque j’ai vendu le e-shop l’année dernière, 40% de nos ventes venaient de l’international. Au départ, j’ai créé BODIE and FOU pour faire quelque chose de créatif et en tant que chef d’entreprise, je me suis retrouvée à faire des ressources humaines, de la finance, du management de stock etc… Aujourd’hui, j’ai gardé la marque BODIE and FOU et tous les réseaux sociaux et j’ai vendu le e-shop.

  • Pouvez-vous me parler de votre travail de photographe ?

La photographie est revenue dans ma vie de façon assez naturelle. Je prenais beaucoup de portraits quand j’étais adolescente et puis j’ai arrêté à la fac. Je me suis remise à la photo d’abord avec mon téléphone comme beaucoup de monde, pour partager mes inspirations sur Instagram et puis l’année dernière, après le décès de mon papa et de ma tante en l’espace de deux mois, j’ai fait un peu le point sur mes envies. Je venais de vendre mon business après 10 ans de succès et beaucoup de travail, ce qui était une sacrée page à tourner. Nous venions de déménager sur le Bassin d’Arcachon après vingt ans à Londres. Notre vie familiale était à réinventer et puis surtout, je me suis dit qu’il fallait que je passe à autre chose. Avec ma fille Mila (11 ans), nous nous sommes mises au surf. A partir de là, j’ai reconnecté avec l’Océan et ses couleurs magnifiques et j’ai commencé à photographier People from the Sea. Au fil des mois, photographier des gens qui avaient le sourire parce qu’ils vivaient leur passion m’a fait beaucoup de bien et c’est devenu une nécessité pour moi de photographier les gens, les émotions, la vie.

Source People from the Sea

Source People from the Sea

 Source People from the Sea

Aujourd’hui, j’ai décidé de me spécialiser dans le portrait et la mode et je viens juste de lancer un nouveau compte Instagram: Karine Kong Photography et une page Facebook.

 Source Karine Kong Photography

  • Avez-vous des projets en cours ?

Des projets, j’en ai toujours 🙂 

Côté déco, je suis en train de travailler sur la décoration de notre salle de bain et la cuisine. J’ai de nombreux projets en cours avec des marques de canapés, meubles, et décoration pour le blog et je pars bientôt à Londres et Milan pour les finaliser. Côté photo, je suis à Paris une semaine/mois pour des sessions portraits et je serais à Marrakech en mai et Bali en juin.

  • Vous vivez à Londres depuis près de 20 ans, avez-vous quelques bonnes adresses à nous livrer là-bas ?

Pour une délicieuse pizza dans un lieu très inspirant, je recommande Story Deli à Bricklane. Il faut y aller le weekend, quand le quartier bouge le plus et vous y trouverez tout un tas de petits magasins indépendants. Allez aussi à Columbia Road, le samedi matin pour le marché aux fleurs ou à Borough Market qui n’est pas loin de la Tate Modern. Personnellement, j’évite Oxford Street ou vous trouvez les mêmes enseignes qu’à Paris, Barcelone ou New-York mais Islington dans le nord de Londres ou Notting Hill ont de chouettes magasins de mode, décoration et enfants.

Story Deli

 

Blog: karinecandicekong.com

Instagram: instagram.com/bodieandfou

www.instagram.com/karinekongphotography

www.instagram.com/peoplefromthesea/

Facebook: http://www.facebook.com/BODIEandFOUhttp://www.facebook.com/karinekongphotography

Pinterest: http://www.pinterest.com/bodieandfou/

You Might Also Like

1 commentaire

  • Repondre aparicio sandra 20 avril 2017 at 16 h 01 min

    J’aime ces parcours de femmes inspirantes pour qui beauté et art sont une seconde nature.
    J’adore également son univers.
    Belle journée
    http://www.sandra-aparicio.com

  • Laisser un commentaire