Inspiration Vu ici et ailleurs... Vu ici et ailleurs...

Mademoiselle Dimanche

26 janvier 2017

Mademoiselle Dimanche est une marque aussi jolie que son nom proposant des coussins, luminaires, tables et banquettes dans un style graphique, féminin et coloré. Je vous en avais déjà d’ailleurs parlé dans cet article. J’ai rencontré Mathilde Alexandre, la créatrice de la marque, dans son showroom de Lyon.

 

  • Quelle est l’histoire de Mademoiselle Dimanche ?

Je vivais à Paris, où je travaillais comme freelance pour des marques de mode et loisirs créatifs depuis plusieurs années, quand j’ai eu envie de développer ma propre marque. J’ai commencé par créer des coussins et Mademoiselle Dimanche est née en 2009. Un an plus tard, je suis venue m’installer à Lyon. Par la suite, j’ai développé une gamme d’abat-jours, de lampes, appliques, tables et maintenant des banquettes. Au début il n’y avait qu’un site de vente en ligne et depuis un an, j’ai ouvert mon showroom.

Coussins collection Entrelacs

Lampe Tube Brocatelle

Table basse laquée bleu

  • D’où vient le joli nom « Mademoiselle Dimanche » ?

« Mademoiselle » car je m’adresse à une clientèle majoritairement féminine et que je trouve ce mot très joli et « dimanche » car c’est le jour où l’on prend du temps pour soi, pour sa déco et son intérieur. C’est un jour cocooning.

 

  • Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Au départ, je ne faisais que des coussins avec des motifs imprimés à la main, au tampon, c’est ce qui a donné cette identité graphique et très forte. Ensuite, il a fallu que je me tourne vers de l’impression numérique pour développer les autres produits de la gamme mais le tissu et le motif restent les bases de mon travail. Pour l’inspiration, je me tourne vers la nature, l’architecture, les motifs traditionnels japonais ou africains. Je recherche surtout la simplicité et l’efficacité, je ne veux pas que mes motifs soient trop illustratifs, au contraire, je les simplifie à l’extrême. Pour la collection « Luxuriance », je me suis inspirée de la végétation tropicale, de l’île de la Réunion et pour la dernière collection « Tessera », plutôt de la mosaïque, des carreaux de couleurs et de l’Inde. A chaque fois c’est une réinterprétation personnelle.

Collection Tessera

Collection Tessera

Collection Luxuriance

Collection Luxuriance

  • Le Made in France est important pour vous ?

Oui le Made in France est important pour moi, pour deux raisons. Tout d’abord, j’ai besoin de connaitre mes fabricants et de savoir d’où viennent les produits. D’ailleurs, mes produits sont quasiment tous made in Rhône-Alpes ! Ensuite, ce sont des produits « responsables » car je m’assure de la qualité du travail et des conditions de travail également. Les entreprises avec lesquelles je collabore m’assurent un savoir-faire, un respect de la tradition tout en alliant la modernité.

 

  • Est-ce que la clientèle recherche ces valeurs également ?

Oui, aujourd’hui, il y a une vraie clientèle pour ça. Les gens veulent savoir d’où les produits viennent et comment ils sont fabriqués. Le bois utilisé pour mes lampes ou tables provient de forêts éco-gérées, le tissu est en lin, la fibre la plus écologique et l’encre à base d’eau. J’essaie de trouver un compromis et un équilibre entre l’écologie, la qualité et le prix.

 

  • Quelles vont être les grandes tendances de 2017 en déco selon vous ?

La première tendance, selon moi, est le retour aux matériaux bruts et aux motifs primitifs avec des couleurs denses telles que le rouge, l’ocre, le noir. Des motifs africains, aborigènes… Un côté presque préhistorique. Une autre tendance est celle des années 80, très graphique avec des aplats de couleurs dans le style Memphis. D’ailleurs, ces deux tendances peuvent être mixées et je trouve ça très intéressant.

 

  • La grande tendance du style scandinave, épuré et minimaliste est terminée ?

Oui c’est fini ! Pour Mademoiselle Dimanche, je ne cherche pas forcément à coller aux tendances, j’ai envie de garder une identité propre mais il y aura quelques changements dans les nouvelles collections…

 

  • Vous avez une partie « sur-mesure » qui s’adresse aux professionnels : architectes, hôteliers, restaurateurs.

Oui, j’adapte des produits déjà existants ou je fais de la création exclusive. Pour le restaurant « Le Prairial » à Lyon, j’ai imaginé des rideaux sur-mesure et pour l’hôtel « Paris Louis Blanc », des appliques, coussins ainsi que le papier peint du hall d’entrée. J’aime ce genre de collaborations, cela me permet de rencontrer du monde et de travailler avec des contraintes spécifiques, c’est toujours très enrichissant.

Hôtel Paris Louis Blanc

Hôtel Paris Louis Blanc

Restaurant Le Prairial, Lyon

Restaurant Le Prairial, Lyon

  • Est-ce que vous avez de nouveaux projets en cours ?

Oui mais ils sont encore secrets !

 

Retrouvez Mademoiselle Dimanche sur sa boutique en ligne

Ou dans son showroom, 1 rue Abbé Rozier, Lyon 1er.

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laisser un commentaire