Inspiration

Pourquoi faire appel à un architecte d’intérieur lors d’un premier achat ?

28 juin 2017

Chez My décosphère, nous souhaitons vous aider à faire de votre intérieur un véritable cocon, une oasis de bien être, un endroit où vous vous sentez bien !

L’achat de votre premier bien est évidemment le moment où tout se joue : comment agencer l’appartement ? doit-on casser une cloison ? comment créer une pièce qui n’existe pas ? comment s’assurer que le budget travaux n’explose pas ? (et mille autres interrogations qui surgissent à toute heure de la journée et de la nuit !)

Tout autant de questions auxquelles l’architecte d’intérieur aura les réponses.

Pour vous présenter ce métier qui reste encore aujourd’hui méconnu, j’ai rencontré Maïlys Dorn, architecte d’intérieur. Maïlys a créé le blog Optimise mon espace dans le but d’accompagner les particuliers dans la reprise en main de leur habitat.

A découvrir de toute urgence !

 

Les missions et la vision de l’architecte d’intérieur.

  • L’architecte d’intérieur intervient sur la transformation et l’agencement d’un habitat.
  • Il (ou elle, bien entendu 😉 ) a un rôle de conseil grâce à son œil expert, garantissant ainsi la logique et la fluidité dans l’habitation.
  • Il est le maître d’œuvre du chantier, assurant sa bonne gestion et son suivi auprès des artisans qui y participent.
  • Il intervient sur des missions de décoration d’intérieur, garantissant ainsi le bien être au quotidien.

Mais avant tout, selon Maïlys, la clé de la réussite d’un chantier réside dans cette mission clé : l’architecte d’intérieur cherche à comprendre. Comprendre l’espace d’habitation, mais aussi les futurs co-habitants et les différentes contraintes techniques qui vont en découler. Selon elle, l’architecte d’intérieur aide à prendre du recul par rapport au lieu visité, et ainsi à se poser les bonnes questions avant d’entreprendre des travaux.

 

De la difficulté de se projeter en tant que primo-accédant.

Maïlys m’explique que lorsque nous n’avons que la seule expérience de la location et que l’on souhaite acheter un bien pour la première fois, il est compliqué d’arriver à anticiper les besoins et les travaux à réaliser. Il est aussi difficile d’anticiper tous les travaux et problématiques qui vont survenir dans les prochains mois. L’avantage d’être accompagné d’un pro à cette étape, c’est que l’on parvient ainsi à éviter la mauvaise estimation des coûts des travaux et de leur durée. En effet, lors de la création du budget, il est fréquent de voir des personnes oublier d’intégrer des postes de dépense et mal estimer le temps : intègre-t-on dans le budget total l’achat des meubles ? si l’on prévoit de peindre 4 pièces seule sans prendre de congés, le temps à prévoir ne sera pas le même que celui d’un professionnel, etc …

L’architecte a une vision plus réaliste du chantier !

Elle me confie également qu’elle a remarqué que peu de primo-accédants arrivent à avoir le recul nécessaire sur leurs besoins réels. Très souvent, on ne se pose pas les bonnes questions car nous sommes trop impliqués dans le présent, et pas assez tournés vers l’avenir…

 

Ces fameuses questions qu’on ne se pose pas au bon moment.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Maïlys a créé son blog. Après être intervenue sur des chantiers qui étaient terminés, elle a réalisé que les primo-accédants ne bénéficiaient pas assez d’accompagnement et faisaient des erreurs de « débutants ». Alors pour les accompagner à distance, elle a créé un guide gratuit comprenant les 10 questions à se poser pour savoir par où commencer. Pour le télécharger, c’est par ici.

Très souvent, nous oublions de nous poser ces questions essentielles : aujourd’hui, comment vit-on ? souhaite-t-on accueillir régulièrement des personnes ? et la cuisine, ouverte ou fermée ? à court terme, comment a-t-on envie de vivre ? a-t-on prévu de travailler à la maison un jour ? si nous voulons aujourd’hui une cuisine ouverte et que nous imaginons travailler de la maison d’ici 2 à 3 ans, peut-être que les odeurs pourraient nous gêner ? Et à long terme : y aura-t-il des enfants un jour ? a-t-on prévu de revendre dans quelques années ?

Maïlys envisage l’architecte d’intérieur comme une réponse à la question « comment mieux vivre chez soi ? ».

L’habitation doit suivre une logique, elle doit être fluide, et correspondre aux besoins de tous ses habitants : fini le/la chef de famille qui prend des décisions pour tout le monde ! S’il y a des enfants en bas âge, pourquoi mettre les verres en hauteur ? les interrupteurs, sont-ils faciles d’accès ? et les lavabos, choisit-on d’intégrer à proximité un endroit où ranger un marchepied pour les enfants ou choisit-on plutôt un lavabo de petite taille car la famille n’est pas prête d’arrêter de s’agrandir ?

Maïlys m’explique que la façon dont notre habitation est agencée influence les relations entre les personnes qui y vive. Il est donc primordial que chacun soit écouté et entendu !

 

Et la palme du plus gros à priori sur les missions de l’architecte revient …

Au budget ! Car oui, la majorité des particuliers pensent que le coût des prestations d’un architecte d’intérieur sera trop élevé et ne s’intégrera pas dans le budget consacré aux travaux.

Maïlys m’explique en quoi ce budget est justifié, et n’est pas si élevé.

Premièrement : faire et refaire, cela revient plus cher. Dans un but d’économies sur un budget serré, on peut être amené à prendre de mauvaises décisions, choisir le mauvais matériau … alors qu’avec l’avis d’un expert, on fait bien du premier coup 😉

Deuxièmement, l’architecte d’intérieur effectue la gestion et le suivi du chantier : grâce aux partenariats qu’il a construit avec des artisans de confiance, leurs prix sont souvent moins chers. De plus, l’architecte connaît les prix justes et permet d’éviter les arnaques ou les faux bons plans. Il suit le budget et alerte dès qu’une décision peut impliquer son dépassement. Quand on sait qu’un budget travaux est généralement dépassé de 20%, il est primordial d’être accompagné dans sa gestion de A à Z !

Cette prestation peut être facturée de différentes manières : un montant fixe défini au m² (par exemple, environ 100€ par m² du bien) ou en pourcentage du total des dépenses sur le chantier (entre 10 et 15%).

Pour terminer, Maïlys m’indique qu’il existe aussi des prestations de conseil qui se déroulent en quelques heures. Cela permet d’avoir un bon état des lieux et d’obtenir des conseils judicieux pour la suite des travaux, conseils qui peuvent faire économiser beaucoup d’argent et de temps ! Pour vous donner un ordre d’idée, son offre « coaching maison » sur 4 à 5 heures a un coût de 450€ et inclut tous ses conseils dans un compte rendu d’une dizaine de pages sur toutes les problématiques et solutions qu’elle a relevées.

 

Je vous invite à découvrir son blog « Optimise mon espace » et en particulier l’article « le défi ultime : vivre à 4 dans un tinyloft de 25 m² » où Maïlys nous explique comment elle a rénové un studio vraiment défraichi en loft habitable pour 4 personnes !

 

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laisser un commentaire