Slow design, quand l’imperfection devient tendance

15 mai 2017

Ce que je m’apprête à vous dire ne sera pas une surprise : tout va trop vite. Nous vivons à un rythme plus accéléré que jamais, nous voulons tout faire et ce, à toute vitesse.

Voyager, communiquer, aimer, acheter, échanger, travailler, consommer, cuisiner, manger, …  Ne pas perdre de temps, optimiser, rentabiliser, quitte à perdre le sens de ce que nous faisons.

Le mouvement slow, créé dans les années 1980 en Italie, a débuté autour d’une prise de conscience sur notre manière de nous nourrir trop rapide. Progressivement, ce mouvement s’est étendu aux différents aspects de nos vies : slow city, slow tourism, slow management, slow school, et la liste est encore longue !

Prendre le temps de.

Le temps de faire. Le temps de vivre. En toute simplicité.

Ralentir, oui, mais comment ?

Et c’est vrai qu’à la simple lecture de ces mots, nous pouvons déjà ressentir une douce vague d’apaisement. En réalité, nous savons très bien comment ralentir. Nos priorités évoluent elles aussi à grande vitesse de nos jours, et nous savons que cette course contre la montre ne nous mène pas où nous souhaitons aller.

Et puis, entre nous, vous vous y voyez déjà, n’est-ce pas ?

Le petit déjeuner qui traîne en famille le matin. La promenade au bord du lac qui se transforme en sieste à l’ombre d’un arbre. Le téléphone en mode avion pendant un repas entre amis. Les premières laitues du jardin et les œufs des poules à récupérer chez Papi et Mamie. Réaliser un tipi avec ses enfants et se raconter des histoires pendant toute une soirée d’été.

Consommer moins, mais mieux, au final.

 

Et en déco, c’est possible de ralentir ?

Depuis quelques années, nous voyons doucement se dessiner la tendance du slow design. Des collections qui mettent en avant les matières naturelles. Tactiles. Brutes. Imparfaites.

Qui n’a jamais savouré le toucher d’un canapé en velours ? Se reconnecter au présent grâce à cette drôle de sensation sous nos doigts, quel plaisir !

 

C’est bien ce qu’a identifié Ikea pour sa nouvelle collection Stockholm. Du verre soufflé, du rotin, … tout y est. Façonné de la main de l’Homme, avec le cachet de l’authentique, le charme du fait main, Ikea réussit le pari fou de proposer une collection qui ne nous semble plus si industrielle.

 

 

 

Le slow design prend tout son sens lorsque l’on replace l’humain au cœur de notre décoration et de notre façon de vivre. L’imperfection de l’être humain, avec ses défauts et ses qualités, au sein de notre intérieur.

 

 

Nous retrouvons dans cette tendance des touches de minimalisme, avec le fameux mantra less is more. Consommer moins, mais mieux. En acquérant des pièces belles et durables avec une histoire unique, nous nous reconnectons à l’essentiel et donnons un sens à nos achats et nos actes.

 

Prendre le temps, c’est aussi créer un cocon où nous ressentons un sentiment de paix et de bien-être. Les meubles qui vivent, les matières qui apaisent, les yeux qui s’éveillent, la respiration qui se calme … le slow design, c’est prendre le temps de se reconnecter à soi.

 

 

Vous pouvez retrouver mon tableau sur le slow design et slow living sur Pinterest. Mais si je peux vous donner un dernier conseil, n’y allez pas tout de suite. Prenez d’abord quelques instants pour respirer, pour sourire, pour aimer. Et ensuite, retrouvons-nous sur Pinterest, si vous le voulez bien 😉

 

 

You Might Also Like

1 commentaire

  • Repondre Véronique du blog Berenice Big 16 mai 2017 at 22 h 51 min

    Très jolie sélection. Ralentir, une belle idée…

  • Laisser un commentaire